Hausse des cas positifs de covid-19 dans les écoles : « Le gouvernement prend trop de temps pour annoncer une décision ferme »

À travers l’ile, des cas positifs de covid-19 continuent de faire leur apparition dans les écoles et les collèges. Les établissements scolaires où il y a eu des cas positifs resteront fermés jusqu’à nouvel ordre. Doit-on toutefois temporairement fermer tous les établissements scolaires après que cinq cas positifs de covid-19 ont été détectés ce jeudi 8 juillet ? C’est la solution qui parait la plus appropriée en ce moment, de l’avis de plusieurs enseignants. Toutefois, il semblerait que le gouvernement tarde à prendre une décision à ce sujet.

À peine quatre jours depuis la rentrée scolaire en mode présentiel, et voilà déjà que des élèves ont été testés positifs à la covid-19, que ce soit dans des collèges d’état ou privés. Cinq élèves, fréquentant cinq établissements secondaires différents, ont été testés positifs à la covid-19, ce 19 jeudi 8 juillet. Le premier cas avait été détecté au Simadree Virahsawmy SSS à Rivière-du-Rempart ; le deuxième au Sir Leckraz Teelock SSS à Flacq ; le troisième au SSS de St. Aubin ; le quatrième au GMD Atchia State College à Port-Louis ; et le dernier au collège New Eton à Rose-Hill.

Dharam Gokhool, ancien ministre de l’Éducation, sur ce qu’il convient de faire face à cette hausse des cas positifs. Celui-ci estime que la ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun doit venir rassurer la population et prendre les décisions qu’il faut. Selon lui, les protocoles sanitaires ne sont guère efficaces. Le ministère de l’Éducation, avec l’appui du ministère de la Santé, devra revoir les protocoles établis, et implémenter les stratégies qui conviennent pour mieux gérer la situation qui prévaut en ce moment.

Mutha Pillay, enseignant au Modern College, nous indique que la situation devient de plus en plus inquiétante. Il affiche son appréhension face à cette hausse inattendue des cas positifs chez les élèves. Selon lui, il est plus que probable que l’élève qui a été testé positif a côtoyé ses camarades dans l’enceinte de l’établissement. De là, les risques de contamination concernent non seulement les élèves mais aussi les parents, les membres du personnel enseignants et non-enseignants. « Il est facilement envisageable qu’un enfant positif à la covid-19 qui voyage par autobus pourra aussi infecter les autres passagers », soutient Mutha Pillay.

Il fait ressortir qu’il est grand temps que le ministère de l’Éducation prenne des mesures concrètes pour contrôler la situation. Il suggère une fermeture provisoire des établissements scolaires pour avoir un meilleur contrôle sur la situation. Selon lui, cette dernière solution pourra effectivement freiner la propagation du virus dans les établissements scolaires.

Soondress Sawmynaden, l’ex président du syndicat des recteurs des collèges d’État, fait ressortir que la situation devient de plus en plus alarmante. « Si on continue de travailler ainsi, nous allons augmenter les risques que le virus se propage », souligne-t-il. Il ajoute aussi qu’avec la réouverture des frontières, on ne sait pas trop ce qui va se passer. Selon lui, le gouvernement est en train de prendre trop de temps pour annoncer une décision ferme à ce sujet. Il suggère qu’une fermeture provisoire de deux semaines des établissements scolaires pour de mieux contrôler la situation.

Les parents dans l’inquiétude

Stéphanie Sagum, mère de deux enfants au niveau secondaire, nous affirme que la situation est vraiment inquiétante car elle ne sait pas ce qui va se passer dans les jours à venir. Elle nous indique qu’elle a peur d’envoyer ses enfants au collège car pour elle, les risques de contamination sont bien présents. « Kan mo pe trouve sa ban kas ki pe augmenter, mo pa envi avoy mo zenfan lekol » » lance Stéphanie.

Dans une situation comme celle-ci, elle aurait préféré que les enfants reprennent les classes en ligne au lieu de se rendre dans leur établissement scolaire.  Elle souhaite que le ministère de l’Éducation revoie sa copie en ce qui concerne la rentrée et qu’il prend une décision au plus vite afin d’éviter toute propagation.