24.7 C
Port louis
Monday, May 10, 2021
Home Sports Sacrées lucarnes pour Messi et Griezmann

Sacrées lucarnes pour Messi et Griezmann

Relancé dans la course au titre en Liga, le Barça a notamment bénéficié ce lundi de réalisations magnifiques signées Messi et Griezmann.

Lionel Messi n’a pas manqué sa 767e sortie record avec le FC Barcelone ! Dès le premier quart d’heure de cette rencontre de la 27e levée de Liga jouée contre Huesca, au Camp Nou, l’Argentin a désigné le chemin du succès à ses coéquipiers en se fendant d’une frappe exceptionnelle expédiée en lucarne, trouvant le chemin des filets avec le concours de la barre transversale (1-0, 13e).

Ainsi lancé idéalement dans cette partie ô combien importante dans la course au titre, le Barça s’en est remis ensuite à une autre inspiration lointaine géniale – cette fois de la part d’Antoine Griezmann. Même cause, même effet: un tir du gauche bien senti et la toile d’araignée de nouveau visée et arrachée (2-0, 35e). Le septième but cette saison de l’ancien Matelassier en championnat.

A quatre points du sommet

Bien sûr, l’actuelle lanterne rouge de l’élite espagnole – pas encore condamnée – n’a pas abdiqué facilement, relancée même par un penalty généreux accordé et transformé juste avant le repos par Rafa Mir (2-1, 45e+4). Seulement au retour des vestiaires, l’armada blaugrana a eu tôt fait de se mettre à l’abri, sur une tête victorieuse d’Oscar Mingueza à la retombée d’un corner de Leo Messi (3-1, 53e), lequel conforte ce soir ses records de meilleur buteur (661) et passeur (290) du club.

A la dernière seconde du temps réglementaire en effet, La Pulga y est allée de son doublé pour clore la marque, d’une nouvelle tentative travaillée du gauche (4-1, 90e). Et le Barça, qui reste sur une série de 17 journées sans revers en championnat (dont 14 victoires !), de se hisser à quatre longueurs seulement du leader, l’Atlético de Madrid, tenu en échec samedi par Getafe (0-0) et en nette perte de vitesse ces dernières semaines. Le Real Madrid ne pointant de son côté qu’à six unités, rien n’est joué encore de l’autre côté des Pyrénées !